cc energie  |  20 décembre 2017

Adaptation réussie du trafic des paiements aux nouvelles normes

Le trafic des paiements suisse sera renouvelé en plusieurs étapes d’ici à 2020. PostFinance et les autres banques harmonisent leurs procédures de virement et remplacent leurs propres normes propriétaires avec ISO 20022. La jungle de formats, procédures et types de justificatifs sont harmonisés et la norme internationale IBAN vient remplacer tous les numéros de comptes bancaires et postaux.
Par ailleurs, les actuels bulletins de versement seront remplacés par un code QR numérique, qui contiendra toutes les données de paiement. Dans le cadre de cette harmonisation, les deux systèmes de recouvrement direct Debit Direct de PostFinance et LSV+/BDD des banques seront harmonisés.
L’introduction de ces nouvelles normes sur la place financière suisse se fait par étapes, plusieurs étapes de réalisation sont donc également prévisibles chez cc energie.

Ainsi, l’ensemble du processus de paiement, de l’émetteur au destinataire de factures, sera harmonisé et simplifié de A à Z à l’aide d’une norme. Cette démarche vise à accroître l’efficience pour tous les acteurs du marché (moins de travail, plus rapide, plus économique), tout en satisfaisant les exigences de compliance (p. ex. loi sur le blanchiment d’argent).

Ce calendrier a dicté à cc energie les actions suivantes: dès la fin 2017, Postfinance ne supporte plus les formats courants et les banques remplacent le format DTA à la mi-2018. Pour garder la cadence de ces changements, cc energie a dû actualiser les systèmes raccordés au trafic des paiements. Il s’agit des modules SAP IS-U, SD (pour le réseau Move) et de notre propre ERP. Par ailleurs, l’opération et la transformation ont dû se faire en étroite concertation avec les clients BKW et Groupe E, du fait de l’échange intense d’informations de paiement entre ces partenaires. Comme les différents instituts financiers ont interprété et mis en œuvre les normes de façon variable, les flux de paiement ont dû faire l’objet d’un test individuel.
Une grande partie des utilisateurs des systèmes indiqués ne remarqueront guère les nouveaux formats. Néanmoins, les différentes parties prenantes ont été informées des changements et formées aux incidences concrètes sur leurs activités.

Au terme d’un travail préparatoire de 9 mois, nous sommes en ligne depuis fin novembre. Nous nous consacrerons encore aux retouches et à la stabilisation jusqu’à la fin de l’année, mais nous satisfaisons aux toutes dernières normes du trafic des paiements.

 

Fritz Marti – Head of Business Development & Billing

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *